Paracha Matot Massei

Étude sur les paracha MATTOT-MASSEI,13 juillet/Roch hodech Av. Pour l’élévation de l’âme de Raphaella Hanna bat Mazal, Tikouna bat Fanida Chekroun et Aimé Zrihen.

Horaires du chabbat.

Entrée du chabbat: 21h42.
Office ce soir: 19h30.

Office demain matin, suivi du kiddouch: 09h00.

Office de Minha, demain, suivi de séouda chelichit : 19h30.

Fin du Chabbat : 22h59.

Comme annoncé, à partir de ce Chabbat, j’aurai le plaisir de conduire les offices d’été à La Baule.
Bien évidemment, les offices se poursuivent à Nantes et je reste disponible toute la semaine.

Nous lisons ce Chabbat, deux parachot, Mattot et Massei, les deux dernières du livre de Bamidbar. Dans Mattot, Moché parle aux chefs des tribus et leur fait part de l’ordonnance divine quant au respect des vœux. Les enfants d’Israël partent en guerre contre les Midianites, alliés des Moabites et conquièrent leurs terres. Constatant que ces terres, situées de l’autre côté du Jourdain, sont fertiles et riches en bétail, les tribus de Réouven et de Gad rejointes ensuite par la moitié de la tribu de Ménaché demandent que leur part de la Terre Promise leur soit attribuée à l’est du Jourdain, s’agissant d’un pâturage de choix pour leurs troupeaux. Moché,  irrité par cette demande, l’accepte sous la condition que ces tribus participent et mènent d’abord à la conquête des terres à l’ouest du Jourdain.

Dans la Paracha Massei, les quarante-deux étapes des enfants d’Israël depuis la sortie d’Égypte sont énumérées, depuis l’exode d’Égypte jusqu’aux plaines de Moav, sur le versant du fleuve faisant face à la terre de Canaan. Les frontières de la Terre Promise sont indiquées ainsi que les villes de refuge qui serviront de lieu de protection et d’exil aux meurtriers involontaires.

HAFTARA:

Nous lisons cette semaine, la deuxième Haftara, dite, de réprimandes, en relation avec les trois semaines entre le jeûne du 17 Tamouz et celui du 9 Av.

Cette Haftara que l’on récite en cas de jumelage de Mattot et de Massei, est tirée du deuxième chapitre du livre de Jérémie, elle relate les reproches virulents adressés par D… à la communauté d’Israël, tenue pour coupable, malgré les bienfaits dont il l’a comblé, de se complaire dans une ignorance totale de Son existence et dans une rébellion de tous les instants contre Son autorité. Ces reproches s’adressent à toutes les classes de la société, y compris ses élites, dirigeants politiques et prophètes.

Cependant, à la fin de cette diatribe, la Haftara se termine sur un ton adouci et consolant.

 » Si tu reviens, Israël et si tu ôtes tes abominations de devant Moi, tu ne seras plus errant… »

Rachi commente: « Si tu te livres à une téchouva complète, tu seras préservé de l’exil. »

Chabbat chalom et hodech Tov à tous.

Rabbin Ariel BENDAVID