Étude sur la Paracha KORAH 29 sivan

Étude sur la Paracha KORAH 23 juin/ 29 sivan.

La Paracha Korah, relate comment le leadership de Moché et la grande prêtrise attribuée à son frère Aharon ont été contesté et ont suscité des jalousies.

Un membre de la tribu de Levy, nommé Korah, proche parent de Moché et jaloux de ses prérogatives, organise une conspiration et le défie. Il s’entoure de deux adversaires de Moché, de la tribu de Réouven, ainsi que de deux cent cinquante notables.

Korah va défier Moché, qui tente de le raisonner en lui expliquant qu’il a été investi sur instruction divine, et que cette rébellion pourrait avoir un dénouement tragique, car diviser le peuple juif ne peut avoir que de fâcheuses conséquences.

En désespoir de cause, Moché implore D…, afin qu’il se manifeste pour mettre un terme à cette situation qui menaçait gravement la cohésion du peuple.

La fureur divine se traduit par l’engloutissement de Korah et de ses acolytes. L’assemblée, effrayée par ce qui venait de se produire, accuse Moché et Aharon d’avoir « tué le peuple de l’Eternel » et à nouveau la colère divine fit périr quatorze mille sept cents personnes.

Un nouveau signe divin va finalement confirmer de manière indiscutable que la suprématie de Moché et Aharon était bien conforme à la volonté de D…, cela calmera l’ardeur révolutionnaire des tribus.

La fin de la Paracha  définit la vocation de la Grande Prêtrise, laquelle ne bénéficie pas d’un territoire défini dans le pays de Canaan, mais n’en a pas moins des prérogatives et des responsabilités spécifiques.

Rappel : ce soir, demain et dimanche, Roch hodech Tamouz.

Chabbat chalom et Hodech tov à tous.

Rabbin Ariel BENDAVID

 

Synagogue de Nantes
5, impasse Copernic B.P. 30414
44004 NANTES Cedex 1
Tél : 02 40 73 48 92 – Fax : 02 40 73 96 44