Étude quotidienne

Étude quotidienne lundi 28 juin/ 15 Tamouz.

Les trois semaines (suite)
 
Tout le monde est tenu de jeûner et il est interdit de s’y soustraire, sauf exception. Même les hommes et les enseignants dont l’étude de la Torah est l’activité principale et qui seraient incommodés par le jeûne, sont tenus de jeûner mais également, les ouvriers et employés investis dans leur travail.

L’obligation de jeûner, le 17 Tamouz, le jeûne de Guédalia, le 10 Tévet et le jeûne d’Esther, prend effet à l’aube, c’est à dire une heure et quart avant le lever du soleil et se prolonge jusqu’à la sortie des étoiles.

Pour le 9 Av, le jeûne débute au coucher du soleil le jour du 8 Av, la veille du 9 Av au soir.

Bien que l’obligation de jeûner ne prend effet qu’à l’aube (sauf pour le 9 Av), malgré tout, celui qui se réveille en pleine nuit, il lui sera interdit de manger ou de boire même avant l’aube.

Par contre, si avant d’aller se coucher il a émis explicitement une intention de se lever pour manger et boire avant l’aube, il pourrait alors petit déjeuner jusqu’à l’aube.

Lors de tous ces jeûnes, à l’exception du 9 Av, il n’y a aucun autre interdit que celui de manger et boire.

Le jeûne du 17 Tamouz tombe cette année, dimanche prochain.

Bonne journée à tous.

Rabbin Ariel BENDAVID