Étude quotidienne

Étude quotidienne 19 août/ 8 Elloul. Pour l’élévation de l’âme de mon père, Itshak ben Yossef dont la hazkara aura lieu demain soir et mardi à Jérusalem.

Le mois d’Elloul et les Sélihot.(2)

Le mois d’Elloul et les dix jours de téchouva, compris entre Rosh Hashana et Yom Kippour inclus, sont des jours au cours desquels, tout individu examine ses actes et multiplie l’étude de la Torah et les bonnes actions, des jours où l’on revient vers l’Eternel, c’est à dire revenir sur ses fautes et s’engager fermement à ne plus les reproduire, qu’il s’agisse de fautes commises envers D… ou à l’endroit de son prochain.

Bien que la téchouva soit salutaire toute l’année, elle est indispensable pendant ces dix jours, comme il est écrit (Isaïe Ch. 55 v6).
 »Cherchez l’Eternel pendant qu’il est accessible ! Appelez-le tandis qu’il est proche !  ».
Les commentateurs rajoutent cette allusion du Cantique des cantiques, (Ch. 6-3)  »Je suis à mon bien-aimé et mon bien-aimé est à moi », le  »bien-aimé » représente D….
Les premières lettres de ces quatre mots donnent le mot אלול (Elloul) tandis que les dernières lettres de ces quatre mots ont pour valeur numérique 40, ce qui donne en allusion, les 30 jours du mois de Elloul plus les dix jours de téchouva entre Roch hachana et kippour, qui font en tout, quarante jours, période au cours de laquelle, Moché est remonté sur le mont Sinaï afin d’obtenir le pardon divin. Ces jours sont, depuis, propices au pardon et à la miséricorde, notamment, à travers les sélihots.

Bonne journée et chavoua Tov à tous.

Rabbin Ariel BENDAVID